RGPD: nouvelles responsabilités des sociétés et enjeux pour les entreprises


Le Règlement général sur la protection des données (RGPD) est entré en vigueur en mai 2018, bouleversant le paysage de la protection des données personnelles au sein de l’Union Européenne. Il vise à renforcer les droits des personnes concernées par le traitement de leurs données et à responsabiliser les entreprises dans leur gestion de ces informations sensibles. Quelles sont les nouvelles obligations qui pèsent sur les sociétés et quels risques encourent-elles en cas de non-conformité ? Cet article fait le point sur ces questions cruciales pour la vie privée et l’économie numérique.

Les principales dispositions du RGPD

Le RGPD s’applique à toute entreprise établie ou proposant des biens et services dans l’Union Européenne, quelle que soit sa taille ou son secteur d’activité. Les principales obligations qui en découlent sont les suivantes :

  • La désignation d’un responsable du traitement et d’un délégué à la protection des données (DPO) : Le DPO doit être nommé par toute entreprise dont le traitement des données constitue une activité principale, ou qui traite des données sensibles à grande échelle.
  • La tenue d’un registre des traitements : Les entreprises doivent recenser tous les traitements de données personnelles qu’elles effectuent, en indiquant notamment leur finalité et la durée de conservation des données.
  • La mise en place de mesures de sécurité appropriées : Les entreprises sont tenues de protéger les données personnelles qu’elles traitent, en prenant notamment en compte les risques liés au traitement et les technologies disponibles.
  • L’information et le consentement des personnes concernées : Les entreprises doivent informer clairement les personnes dont elles traitent les données sur la finalité du traitement, leur droit d’accès, de rectification et d’opposition, etc. Le consentement des personnes concernées doit être recueilli de manière libre, éclairée et spécifique.
  • La notification des violations de données personnelles : En cas de violation de données (vol, perte ou divulgation non autorisée), l’entreprise doit notifier l’autorité de contrôle compétente (la CNIL en France) dans un délai maximum de 72 heures. Les personnes concernées doivent également être informées si la violation est susceptible d’engendrer un risque élevé pour leurs droits et libertés.
  • La réalisation d’études d’impact sur la protection des données (EIPD) : Les entreprises doivent mener une analyse approfondie des risques liés au traitement des données sensibles ou à grande échelle, et mettre en œuvre des mesures pour atténuer ces risques.

Risques encourus en cas de non-conformité au RGPD

Le RGPD prévoit des sanctions financières dissuasives pour les entreprises qui ne respecteraient pas leurs obligations en matière de protection des données. Ces sanctions peuvent aller jusqu’à 20 millions d’euros ou 4% du chiffre d’affaires annuel mondial de l’entreprise, selon le montant le plus élevé.

Outre ces sanctions pécuniaires, les entreprises peuvent subir des conséquences indirectes liées à la non-conformité au RGPD :

  • La perte de confiance des clients et partenaires : La protection des données personnelles est un enjeu majeur pour les consommateurs et les entreprises. Une entreprise qui ne respecte pas ses obligations en la matière peut voir son image ternie et perdre des clients ou des partenaires.
  • Les coûts liés à la mise en conformité a posteriori : La mise en conformité au RGPD exige un investissement initial, tant en termes de temps que de ressources humaines et financières. Il est souvent plus coûteux de corriger les erreurs après coup que de se conformer dès le départ aux exigences du règlement.
  • Les contentieux et indemnisations : Les personnes concernées par un traitement non conforme ont le droit d’introduire une réclamation auprès de l’autorité de contrôle, voire d’engager une action en justice pour obtenir réparation du préjudice subi. Les entreprises peuvent ainsi être exposées à des contentieux coûteux et dommageables pour leur réputation.

Les bonnes pratiques pour se conformer au RGPD

Pour assurer leur conformité au RGPD, les entreprises peuvent mettre en place plusieurs actions concrètes :

  • Se former et sensibiliser les collaborateurs : La conformité au RGPD passe avant tout par une bonne compréhension des enjeux et des obligations du règlement. Il est essentiel de former les responsables du traitement et les collaborateurs impliqués dans le traitement des données, et de les sensibiliser aux risques liés à la protection des données.
  • Mettre en place une gouvernance des données efficace : La désignation d’un DPO et la tenue d’un registre des traitements sont des éléments clés pour assurer une gestion optimale des données personnelles et faciliter la mise en conformité avec le RGPD.
  • Intégrer la protection des données dès la conception (Privacy by design) : Les entreprises doivent veiller à ce que la protection des données soit prise en compte dès la conception des produits, services ou systèmes de traitement, afin de minimiser les risques de violation et faciliter la mise en conformité.
  • Mettre en place des processus de gestion des violations de données : Il est important de prévoir un plan d’action en cas de violation, incluant notamment la notification à l’autorité de contrôle et l’information aux personnes concernées.
  • Audit externe et certification : Faire appel à un auditeur externe ou obtenir une certification peuvent être des moyens utiles pour évaluer le niveau de conformité au RGPD et rassurer clients et partenaires sur l’engagement de l’entreprise en matière de protection des données.

Ainsi, le RGPD a renforcé les responsabilités des entreprises en matière de protection des données personnelles, en introduisant de nouvelles obligations et des sanctions dissuasives en cas de non-conformité. Pour limiter les risques juridiques, financiers et d’image, il est essentiel pour les entreprises de se conformer au règlement et d’adopter une démarche proactive en matière de protection des données.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *